Balades

Une maison signée Villeroy & Boch à Metz

Une maison Art Nouveau signée Villeroy & Boch

Tout le monde connait Villeroy&Boch, spécialisé dans la céramique et l’art de la table. Pour la petite histoire, c’est en Lorraine (à Audun le Tiche) au XVIIIème siècle, que la famille Boch se lance dans l’aventure de la fabrication de céramique.

En fait, ce n’est pas exactement de l’entreprise dont j’ai envie de parler aujourd’hui mais bien d’une maison de quatre murs qui se situe rue Charles Pêtre dans le quartier du sablon Sainte-Thérèse (Nouvelle Ville) et qui ne passe pas inaperçue.

J’ai la chance d’habiter à côté et j’ai quelques surprises dans mon chapeau… mais commençons par le début.
Cette imposante maison a été construite, comme la plupart de ses voisines de quartier, au début du XXème siècle donc au temps de l’Annexion. C’est une belle illustration de l’Art Nouveau à Metz. Son style se rapproche plus du Jugendstil allemand que de l’école de Nancy, plus extravagant.

La façade est décorée d’élégants reliefs sculptés évoquant le monde végétal et animal et d’une belle balustrade en fer forgé. Une remarquable réalisation! Mais ce qui  distingue cette noble maison de ses voisines, ce sont les superbes carreaux de faïence qui recouvrent les murs et illuminent l’ensemble. Un assortiment de couleurs et de formes harmonieuses s’offrent à nous. Dans des tons bleus, verts, jaunes associés au rouge terre de sienne, se mèlent des motifs de vagues, de fleurs, de tiges, d’animaux parfois étranges.

Qui peut-être à l’origine de ces belles créations? Villeroy&Boch, bien sûr! La maison appartenait au directeur de Villeroy&Boch à Metz. Il était donc tout naturel que sa maison invite le passant à admirer les produits de l’entreprise. La maison à elle seule constituait ainsi un beau catalogue. D’autant plus que le bâtiment contigu à la maison était autrefois magasin et dépôt Villeroy&Boch. Le jardin aussi mérite une attention particulière. Exceptionnel par sa taille, il est probablement, le plus grand jardin privé du centre ville et on peut admirer un beau cèdre du Liban.

Jusqu’à aujourd’hui, la maison était habitée par les directeurs du CHR Metz-Thionville.
Le restera t-il? Je ne connais pas les intentions  de l’hôpital concernant ce beau bâtiment dans le futur.

La Maison Villeroy&Boch à Metz, vue de l’intérieur

C’est maintenant au tour des petits curieux, ceux, qui comme moi, se sont souvent demandés si l’intérieur cachait quelques trésors d’architecture. Comme je l’ai écrit plus haut, j’habite à côté et j’ai eu l’idée de demander à mes aimables voisins l’autorisation de prendre des photos de l’intérieur avant leur départ. Je suis bien contente de partager avec vous cette découverte. L’intérieur est fidèle au style Art Nouveau qu’on peut admirer sur la façade, la simplicité en plus. On peut surtout admirer de beaux vitraux qui éclairent une élégante montée d’escalier en fer forgé aux formes végétales.

Quant à l’ancien dépôt, il ne reste plus que d’anciens carrelages disparates sur les murs et au sol. Quel dommage que ce lieu ne soit pas réaménagé! A nous peut-être de suggérer une nouvelle destination pour cet espace.

4 Comments

  1. 1 juin 2015 at 21 h 29 min — Répondre

    C’est génial ! J’aurais adoré venir avec toi visiter l’intérieur, ça devait être magique…

  2. padoudou
    4 juin 2015 at 9 h 48 min — Répondre

    Maintenant nous voulons revenir vite à Metz
    Bravo pour cette nouvelle découverte

    • 5 juin 2015 at 9 h 04 min — Répondre

      Bonjour Ada, je me suis référée à notre contrat d’habitation sur lequel est stipulé : « Metz-Sablon », mais après vérification auprès du service de l’urbanisme, la rue Charles Pêtre est aujourd’hui dans le quartier « Nouvelle ville »

  3. AdA
    5 juin 2015 at 4 h 58 min — Répondre

    Ce n’est pas au Sablon (qui est de l’autre côté de la voie ferrée) mais plutôt dans le quartier Ste-Thérèse ou Nouvelle-Ville. Et l’adresse n’est pas 14-16 mais 13-15 !
    Et moi aussi, j’aurais bien aimé pouvoir visiter l’intérieur !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.