Echappées belles

Une journée sur les plages du débarquement

Après des vacances familiales intenses, je n’ai pas eu une minute pour écrire sur mon blog. Avec la rentrée, je vais me rattraper, c’est promis. Pour commencer, j’ai envie de raconter notre petite balade sur les plages du débarquement.

Comme tous les étés, nous passons deux semaines en Normandie près de Deauville chez mes parents. Avec le temps de rêve qu’on a eu, nous avons bien profité du soleil et de la plage. La venue de cousines américaines nous a incité à partir à la conquête d’autres plages plus historiques : les plages du débarquement. Encore La 2ème guerre mondiale ! C’est vrai que le sujet a été vu et revu, à l’école, dans les livres, les magazines, la télévision… On nous assomme d’informations sur cette triste page de l’histoire. Cependant, rien ne vaut une visite sur ces lieux de mémoire. Après mon dernier post sur le camp d’internement du fort de Queuleu, j’admets de que j’en ai fait mon sujet de prédilection pour cet été.

J’avais déjà visité les plages du débarquement il y a très longtemps avec ma correspondante anglaise. Je n’en n’avais pas gardé un souvenir inoubliable. 25 ans plus tard, de retour sur les lieux mythiques, je réalise enfin que j’ai définitivement quitté mon regard d’ado (il n’est jamais trop tard!) pour m’enthousiasmer à nouveau. Le site est à la fois beau et émouvant.

Nous avons commencé notre périple par Arromanches. J’étais émerveillée par ces grandes étendues de sable et d’eau et par cette lumière si particulière à la région. La nature reste ici omniprésente. J’ai pris plein de photos, j’espérais ainsi  immortaliser ces belles couleurs éphémères! Les vestiges du port artificiel nous laissent imaginer l’ampleur des combats de juin 1944. Dans le joli village d’Arromanches,  les normands parlent anglais, on trouve surtout des restaurants à touristes mais le personnel est sympathique et accueillant ce qui j’espère donne une bonne image de la France. Sur tout le circuit, on croise évidemment beaucoup d’américains foulant de leurs pas le sol sur lequel un proche a combattu.

Autre lieu incontournable de ce pèlerinage, Omaha Beach et juste au dessus de la plage, le cimetière américain de Colleville. Le site est parfaitement entretenu ! Sur un terrain à perte de vue, j’étais impressionnée par cette enfilade de croix blanches interrompues de quelques étoiles de David. Il règne ici une atmosphère de recueillement. Les touristes déambulent dans le silence, s’arrêtent pour lire les noms des soldats gravés sur chaque sépulture, et peut-être chercher un membre de leur famille. Le site offre aussi une vue magnifique sur la mer (Omaha Beach), et c’est en contemplant ce paysage que des scènes du film de Spielberg « il faut sauver le soldat Ryan. » me sont revenues à l’esprit, les célèbres scènes de débarquement de tous ces jeunes soldats terrifiés, prêts au combat.

Nous avons prolongé notre périple avec une visite rapide et très interactive du musée « Overlord Museum Omaha » que je conseille aux familles. Ils ont une belle collection de tanks, barges et autres objets très parlants retrouvés sur le sol normand.

Si vous avez le courage, vous pouvez continuer jusqu’à la pointe du Hoc, on peut y voir d’impressionnants trous d’obus et plus loin encore dans les terres, Sainte-Mère-Eglise est un joli village, célèbre pour être une des premières communes de France libérées le 6 juin 44. Une autre fois, et toujours dans la région, vous pouvez passer une bonne demi-journée au Mémorial de Caen.

Avant de commencer ce circuit, arrêtez-vous dans un office de tourisme très bien fourni en carte, guides et autres documents.

Vue sur la mer à Arromanches, plage du débarquement

Vue sur la mer à Arromanches, plage du débarquement

Vue sur le port artificiel à Arromanches

Vue sur la mer à Arromanches, plage du débarquement

Vue sur la mer à Arromanches

Vue sur la mer à Arromanches, plage du débarquement

Vue sur la mer à Arromanches

Vue sur la mer à Arromanches, plage du débarquement

Arromanches

Vue sur la mer à Arromanches, plage du débarquement

Arromanches

le cimetière américain de Colleville sur Mer

le cimetière américain de Colleville sur Mer, Omaha beach

le cimetière américain de Colleville sur mer

le cimetière américain de Colleville sur mer

le cimetière américain de Colleville sur mer

le cimetière américain de Colleville sur merle cimetière américain de Colleville sur mer

3 Comments

  1. Derval
    4 septembre 2015 at 7 h 31 min — Répondre

    Salut Sophie
    Je viens de lire ton blog sur les plages du débarquement….c’était très interessant. Comme tu écris bien! J’attends déja le prochain sujet.
    Derval

  2. padoudou
    4 septembre 2015 at 8 h 34 min — Répondre

    Bravo Sophie c’est très touchant

Répondre à Derval Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.