Coups de coeur

Ivresse de Noël

Nous sommes en décembre, ça y est le compteur est lancé ! Les jours passent, Noël arrive à grandes enjambées, et hop! bientôt la nouvelle année.

Comme tous les ans, mes enfants attendent Noël avec impatience et cette année encore, ils ont réclamé le calendrier de l’avent avec les petits chocolats dedans. Ils sont déjà grands, mais le rituel est toujours présent.
Comme tous les ans, on va sortir le carton de Noël du grenier, fabriquer des étoiles en papier, installer la crèche près de la cheminée, et, sans plus attendre, trouver le plus beau sapin prêt à recevoir sa parure annuelle! Chez nous, on oublie vite la déco à thème des magazines. Le résultat est un peu kitch mais merveilleux! C’est la magie de Noël qui commence…

Difficile de s’ennuyer à cette époque de l’année. Surtout si comme moi, vous avez des cadeaux à faire pour petits et grands : les enfants, les parents, les grands parents, les frères, les sœurs, les neveux… C’est la course aux cadeaux, l’ivresse des achats, la foule dans les magasins, le stress des embouteillages …
Quand je reviens chez moi exténuée, avec tous mes paquets, je me dis : plus jamais ça ! Tout ceci est absurde. Noël, c’est une fête religieuse, une fête familiale, pas une course à la consommation.

Enfin le jour de Noël.
Pour vous, Noël s’accorde plutôt avec messe, ivresse ou tristesse ? L’ivresse d’un bon repas en famille, avec ses embrassades, ses engueulades aussi. Noël, peut aussi rimer avec tristesse. Quand on n’a plus de famille, qu’on est séparé et que les enfants ne sont pas avec nous cette année, Noël est malheureusement là pour nous le rappeler.
Pour moi, Noël c’est aussi la messe de minuit, la naissance du petit Jésus, le renouveau, la lumière, l’espoir d’une vie meilleure. Et pour vous?

Sur ces courtes paroles, je vous souhaite donc de préparer un joyeux Noël.

NoelIMG_3400IMG_3384

1 Comment

  1. Derval Kennedy-Vallerich
    18 décembre 2015 at 9 h 40 min — Répondre

    C’est vrai….il y a beaucoup de gens qui ont perdu le vrai sens de Noël. Trop d’argent dépensé, trop de stress. Très bien écrit!

Répondre à Derval Kennedy-Vallerich Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.